voyage-illustratrice-globetrotteuse

ILLUSTRER LE VOYAGE

Les récits de mon grand-père, qui n’était pas illustrateur mais bien sous-marinier et voyageur au long cours, ainsi que la rencontre avec mon mari Marc, designer sonore, et lui aussi voyageur et nomade dans l’âme, ont fait que je suis devenue une illustratrice voyageuse sans m’en rendre compte, et que notre vie familiale est désormais, une grande partie de l’année, elle aussi nomade.

 

 

voyage de l'illustratrice en Inde

LES FEMMES DU MONDE

Il y a une quinzaine d’années, nous sommes partis 3 mois en Inde et ça a été un vrai coup de cœur pour ce pays.

Là bas j’ai rencontré l’équipe du magazine Elle India, et j’ai commencé à faire des illustrations  de mode et « lifestyle » pour eux, ainsi que les horoscopes. Cette collaboration a duré plus de 7 ans!  Nous avons noué des relations amicales assez fortes, notamment sur Bombay, ce qui a abouti sur plusieurs collaborations artistiques ou éditoriales, et surtout… sur de nombreux voyages en Inde, et l’exploration d’une bonne partie du pays…

 

voyage de l'illustratrice en Asie

ET L’AVENTURE EN FAMILLE !

Notre famille s’est agrandie entre temps, avec l’arrivée de mes 2 filles, Jeanne et Salomé. Elles sont passées directement du biberon au curry coco. Elles ont adoré ça, et nous aussi. Nous avons donc décidé de continuer à voyager tous les hivers en famille! De 2011 à 2016, nous avons exploré tous les pays d’Asie du sud et d’Amérique centrale, avec notre partenaire les bagages DELSEY, ce qui était l’occasion de ramener de belles photos des bagages de la marque en situation de voyage, ainsi que des illustrations de femmes du monde ou d’autres scènes issues de nos vagabondages.

 

 

 

voyage de l'illustratrice en Asie

BLOG DE VOYAGE

Depuis, nous continuons à explorer le monde avec nos 2 filles. Vous pouvez suivre nos aventures sur mon blog illustration  où vous retrouverez des photos, ainsi que pas mal de crayonnés, d’esquisses ou d’illustrations réalisées en voyage.

 

 

 

 

 

 

 

INTERVIEW DE LA MARQUE PARTENAIRE DE NOTRE VOYAGE EN FAMILLE: LES BAGAGES DELSEY

Voyage en Asie – by Solène Debiès  

L’illustratrice mode et beauté Solène Debiès renouvelle cette année son voyage de trois mois en Asie avec sa famille. Cette fois-ci, c’est en Asie du Sud Est que nous la suivons ! Voici ses découvertes et ses conseils pour  voyager hors des sentiers battus.

  1. illustratrice freelance - femme
    illustration de femme à New-york

    Pourquoi ce family trip de 3 mois ?

Il y a 12 ans j’ai découvert l’Inde lors d’un tour du pays d’un peu plus de 3 mois. On a eu un coup de cœur pour le pays… et depuis on y revient régulièrement.

On y a maintenant des amis. On va généralement à Bombay en décembre ou janvier pour voir mes clients (notamment le magazine ELLE).

On a commencé à explorer l’Asie depuis cette ville il y a une dizaine d’années : la Thaïlande, le Vietnam, les Emirats, Oman…

En 2007, nous avons eu notre première fille, Jeanne, 20 mois plus tard, Salomé est arrivée. Salomé a visité Bombay et Goa pour la première fois à 2 ans, et a fait son premier voyage de 3 mois à 3 ans …

On ne sait pas exactement pourquoi on part… On y trouve l’inspiration, des idées, des couleurs, des sons…

On aime aussi rentrer et rester en France, on passe tous nos étés dans le Lot et le reste de l’année on navigue entre Nantes et Paris.

  1. illustratrice blogQuelle voyageuse es-tu ?

J’aime voyager lentement. D’abord j’en ai besoin, car je travaille tous les jours, et puis les filles ne peuvent pas bouger tout le temps. On cherche donc des endroits beaux et tranquilles, dans de petits villages, où l’on peut par exemple louer une petite maison. Cela nous permet de rencontrer les gens, les filles se font des copines. Au bout d’une dizaine de jours on connaît les habitants, on discute, on s’offre des thés ! On est invités aux fêtes de famille !

Après, dans les grandes villes comme Bombay, Singapour ou Manille, j’apprécie aussi le confort et l’ambiance des beaux hôtels…

La seule chose que je n’aime vraiment pas, c’est être trop chargée, j’aime bien me sentir légère ! Quand on aime un endroit, on reste. Quand on apprécie moins, on met les voiles et on continue !

  1. La meilleure période de l’année pour partir en Asie ?

Au niveau climat, l’hiver pour le sud de l’Inde, la Thaïlande, le sud du Vietnam, les iles des Philippines… le printemps pour le nord de l’inde, du Vietnam et des Philippines… L’été à Bali… C’est vraiment très agréable mais c’est les période d’affluence, donc il faut éviter les destinations trop prisées !

L’été, à part à Bali, c’est souvent les moussons, donc il pleut ! moi ça ne me gêne pas trop, il y a moins de visiteurs, c’est une autre ambiance ! Mais je suis née à Brest…

OkGokarnaTemple+txt

  1. Quels types de bagages conseilles-tu pour un trip familial ?

C’est à chacun de voir…

Nous, on voyage en famille, avec 2 petites filles de 6 et 4 ans, et on prend :

– une grosse valise trolley Beaubourg, qui peut se porter au dos, pour les habits, les affaires de toilette, le hamac, les moustiquaires, les souvenirs achetés en route…

– une petite trolley Hélium où on met l’essentiel (en cas de perte de la grosse), que l’on garde en cabine

– un sac à dos Cross Trip 2 pour le matériel informatique, les carnets de dessins, le matériel photo

– un sac shopping où je met quelques paréos pour les attentes dans les aéroports, des biscuits, une tenue de rechange pour les filles, les guides…

– des mini sacs à dos pour les jouets des filles (qu’elles portent !)

On a fait ces choix car avec cette combinaison, un seul de nous 2 (Marc ou moi) peut porter l’ensemble des bagages, et sans forcer ! Le deuxième peut ainsi donner la main à chaque fille, ce qui s’avère bien utile et sécurisant dans les embarquements parfois tumultueux de train ou de bateau…

Le Trolley fait aussi sac à dos depuis que Marc a traversé une plage de 2 kilomètres avec l’ensemble au Vietnam… Pas évident les roues du trolley sur le sable ! Depuis, vive le Trolley « à dos » !

  1. Tes doudous à toi, à l’autre bout du monde, c’est quoi ?

Ma famille !

  1. aeroport1Le plat asiatique que tu préfères?

Difficile à dire, dans chaque pays j’ai un plat préféré :

Partout en Inde, un très bon thali (j’ai des adresses pour ceux qui veulent !) ou un bon Masala dosa à Goa, un King fish tandoori bien frais, hummm ! En Thaïlande un Pad Thai (nouilles sautées aux œufs, légumes, et crevettes, délicieux !), de préférence dans la rue, bien-sûr ! Au Vietnam, des fruits de mer frais juste pêchés, notamment les langoustes de roches, c’est à tomber ! ou un bon repas chez Mme N’Guyen à Hanoi !

Au Phillipines, eh bien une bonne … paëlla ! Si vous aimez la paëlla, oubliez l’Espagne, foncez aux Philippines !

 

  1. Les 3 expériences insolites et secrètes incontournables en Asie ?

J’en ai 4, dans le désordre :

1.Les nuits à la belle étoile au milieu du désert du Thar, pendant les excursions en chameau. Un matin, au réveil on a trouvé un scorpion au pied de notre lit de camp. Notre guide a eu très peur… pour son chameau ! Mais c’est vraiment magique et très intense. Jaisalmer est une ville magnifique.

dessin au crayon d'un couple sur la plage

2. Il y a un réseau de grottes secrètes près du village sacré de Gokarna, en Inde, dans le Karnataka. Lors de notre premier voyage, un habitant nous avait fait visiter une grotte. Il fallait d’abord faire une petite cérémonie dans un temple, puis marcher dans la montagne, jusqu’à un petit trou dans la roche. Là, le guide entre dans l’obscurité et prévient les saddhus s’y trouvant de notre visite. Ils partent se cacher dans des galeries profondes de la grotte… Nous pénétrons à notre tour dans ce trou obscur… petits frissons ! A l’intérieur, des offrandes et des petits temples partout, la grotte semble très longue. D’après la légende, elle mène jusqu’à l’Himalaya ! L’endroit est totalement magique, c’est un autre monde ! Mais depuis, nous avons cherché à y retourner… Impossible de trouver le chemin… Le village est devenu plus touristique, plus personne ne connaît l’existence de ces grottes, désormais secret bien gardé ! C’est une expérience insolite, mais surtout une vraie expérience secrète ! Et en soit, le village de Gokarna, avec ses plages magnifiques et son intense vie sacrée est une expérience insolite incontournable !

3. Dans un tout autre registre : les folles nuits Hanoïennes ! Prendre l’apéro au « Tet Bar » ,chez Than , sur Ta Hien, et finir sur le disco-boat « Le Taboo », en se laissant porter par la gentillesse et le sens de la fête des Vietnamiens! Hanoï est une super ville, mais attention, là-bas le silence n’existe pas !

4. Expérience plus calme, mais aussi beaucoup plus récente pour moi, vu que je suis en train de la vivre ! l’ile de Palawan, aux Philippines ! Si la baie d’Along est pour moi l’un des plus bel endroit d’Asie, le village de Port Barton et les myriades d’iles qui l’entourent sont presque aussi grandioses. Ici la nature est intacte et exubérante, les gens sont adorables, accueillants, le tourisme encore très discret. Mais cela se mérite : la route n’arrive pas encore jusqu’ici  et le jeepney qui vous y mène n’est plus tout jeune ! Une fois sur place c’est un paradis.

 

  1. Ton souvenir préféré ?

Eh bien on vient d’en parler : la baie d’Along ! au réveil dans un bateau… dans la brume du matin! Comme on dit : waow ! Mon grand-père, qui était sous-marinier pendant la deuxième guerre mondiale y est allé, il en parlait avec des étoiles dans les yeux. Il y a des graffitis de marins français dans les grottes, on a cherché si on en trouvait une signée Jean-Marie… On ne l’a pas trouvée, mais quel endroit magnifique !

 

  1. En balade, c’est à pied ou en tuk tuk ?rickshawVelosmall

A pied pour arpenter la jungle, pour rencontrer les gens dans les villages.

En tuk-tuk, rickshaw ou tricycle, on aime bien aussi, c’est pas cher et les filles adorent !

Mais il faut maîtriser l’art de la négociation, qui est aussi un jeu en Asie.

 

 

  1. Enfants et école pendant les mois à l’étranger… Comment faites-vous avec ton mari ?

On essaie de se tenir à au moins deux heures de classe par jour pour Jeanne, qui est en CP, qu’on organise avec notre travail à nous. Jeanne commence à parler un peu l’anglais… Mais c’est une vraie discipline à tenir tous les jours.

 

 

  1. Une ville d’Asie où tu poserais bien tes valises ?rueBombay

J’aime bien Saïgon, ou Bangkok… Mais je ne pense pas que je pourrais y vivre tout le temps… J’adore le petit village de Colomb, à Goa, mais c’est trop loin de tout !

En fait j’aime bien naviguer entre la France et l’Asie…

Et je n’ai pas encore envie de poser mes valises !

 

 

  1. Pour finir, tes 3 conseils de globe-trotteuse ?
  • Voyager léger, car on a toujours tendance à en prendre trop ! On est plus mobile avec peu de bagages dans les transports, les tuk-tuks… et il y a partout des services de laverie !
  • Laisser la place à l’imprévu, se laisser guider par les rencontres et l’intuition : les meilleures expériences et découvertes se font toujours dans le plus grand des hasards… Bref ne pas trop planifier son itinéraire, car les vrais «bons plans» se trouvent toujours sur place !
  • Enfin, si l’appel du large se fait sentir… eh bien, let’s go !