illustrateur illustratrices femmes parisiennes mode paris

Textes et dessins sur nos nouveaux cahiers!

 

illustration femme rentrée école maîtresseLe métier d’illustrateur est rythmé comme la majorité des professions, des entreprises et des écoles et universités: en septembre, fini les vacances! Le Ukulélé est rangé dans son étui, les temps de sieste sont réduits et optimisés et les bandes-dessinées, romans et magazines sont remis à leurs places dans la bibliothèque, pour un usage plus modéré limité désormais aux soirées.

Le temps des vacances est propice aux idées nouvelles et au développement de nouveaux talents: le fusain, le collage, l’encre de chine, l’aquarelle, l’aquagym ou encore les cocktails.

En septembre, on se remet à travailler: on ressort l’ordinateur, le coup de crayon et les logiciels spécialisés. On se focalise sur la création d’une image, d’un dessin pour un article de presse ou sur un univers graphique pour une affiche ou une revue. On se remet à chercher, à essayer d’être imaginatif et curieux, à croquer et à caricaturer des personnages et des scènes en utilisant ses outils (Photoshop ou illustrator) et diverses techniques acquises (en formation ou bien au cours de sa longue vie professionnelle!). Oui, fini les vacances!

Dessin de femmes: qui se ressemble s’assemblegraphiste illustrateur image beauté illustration femmes

Les belles illustrations ne sont pas toujours créées pour la couverture accrocheuse d’un roman, l’image percutante d’une publicité ou pour répondre aux attentes d’un client, maisons d’édition, de presse ou agences de publicités. Elles naissent généralement au réveil, le matin ou après une sieste: on ouvre les yeux et on voit le dessin, les couleurs, l’ambiance. Il faut dans ce cas très vite esquisser le dessin sur un petit bout de papier pour ne pas qu’il s’envole et se perde dans les souvenirs et les milliers d’images qui transitent par le cerveau. Il faut « le choper en vol ».

On n’apprend malheureusement pas cela dans les formations pour avoir son diplôme de dessinateur, d’Art, de Bande-dessinée ou de communication visuelle! Je préconiserais des cours et workshops de sieste option design graphique pour le diplôme de concepteur-rédacteur en arts décoratifs! Pour passer son diplôme national supérieur d’expression plastique il serait souhaitable d’entraîner les étudiants à dormir de longues et douces nuits de sommeil, notamment lors des années préparatoires. La sieste, ce véritable atout, on peut sans cesse l’améliorer, la recommencer, la modifier. La marque rouge de l’oreiller sur la joue devrait être homologuée comme gage de qualité du travail de l’artiste illustrateur indépendant ou free-lance, de sa personnalité et de son style affirmé. Voilà un moyen simple de sortir du lot face à un grand nombre d’illustrateurs sur le marché: Cette griffe de l’oreiller, fièrement affichée grâce à son book sur instagram et pinterest,  permettrait de démarcher et argumenter, de trouver des commandes et d’ainsi élargir son champ d’intervention!

Mais mon goût pour la sieste m’égare, il me faut revenir à l’objet de ce paragraphe qui est ce dessin de femmes, 3 copines, 3 soeurs, 3 mamans ou 3 inconnues, qui se ressemblent et sont disposées dans une composition graphique assez homogène. Et bien oui, elles sont le simple fruit d’une sieste, suivi d’un crayonné, colorié et vectorisé. Et voilà une petite illustration graphique et colorée pour la rentrée… J’espère qu’elle vous plaît, et que la prochaine fois que vous ferez la sieste vous garderez un petit papier et un crayon près de votre lit!

Bonne rentrée!

Marc Falco pour Solène Debiès